Université de Liège - bicentenaire

L’Écrit et son rôle dans l’histoire

La Cité Miroir et les Bibliothèques de l’ULiège

Fichier 1
Tous les
événements

Cette exposition, organisée en partenariat avec la Cité Miroir et mettant en valeur les collections des Bibliothèques de l’ULiège, revient sur le rôle de l’écrit dans notre société et dans l’Histoire. Si l’écrit a permis à l’homme de transmettre son savoir au fil des siècles, c'est aussi un acteur de l'histoire.

Les savoirs se construisent avec le temps, se modifient, se contredisent, s’appuient. Ils sont constitués de faits, mais aussi d’idées, d’opinions, de pensées. Ils sont le fruit de la réflexion ou des recherches d’un ou plusieurs homme(s), ou de femme(s), à une époque donnée. Etant humains par nature, ils ont été conçus dans un contexte donné et avec un objectif particulier. L’écrit, au fil des siècles, se veut le reflet de cette multiplicité, de ces évolutions.

Nos Bibliothèques ne sont pas qu’une vitrine des connaissances accumulées avec le temps, au travers d’œuvres précieusement conservées. A travers chaque écrit, elles ont capturé un fragment, une trace de chacune de ces circonstances uniques, particulières, où l’Homme a changé le cours de son histoire.

Dans un parcours vous emmenant à la découverte de pièces uniques des collections des Bibliothèques de l’ULg, l’exposition aborde huit enjeux de l’écrit dans l’Histoire : quels sont ces savoirs qui ont franchi les siècles ? Comment l’Homme a-t-il conservé la mémoire de sa propre histoire ? Comment l’écrit a-t-il permis aux autorités de légitimer leur(s) pouvoir(s) ? Comment a-t-il aussi permis aux voix contradictoires de se faire entendre, de résister ? Comment la science s’est-elle construite par le biais de l’écrit ? Comment l’homme a-t-il mis par écrit son état de la connaissance du monde, au fil de ses explorations ? Quels apports mutuels entre l’Art et l’écrit ? Croyances, religions : quelles autres formes de savoirs ont ainsi été véhiculées par l’écrit ?

Dans le cadre du Bicentenaire de l’ULiège, les Bibliothèques de l'Université de Gand ont été invitées à présenter quelques pièces issues de leurs collections dans cette exposition.